Article

L'organisation spécifique de notre cabinet

Le Dr FENNINGER s'explique sur l'organisation de son cabinet

WD :

  Votre organisation semble différente de celle d'autres cabinets .

  Un seul praticien , deux assistantes , deux salles de traitement en omnipratique  ......une troisième pour la chirurgie .

  Pourquoi deux salles de traitement pour les soins en omnipratique ?

Dr Fenninger :

   Posséder deux salles de traitement permet à deux patients successifs de ne pas se suivre dans la même salle , ce qui laisse davantage de temps aux deux assistantes pour le nettoyage et la désinfection , après le départ du premier .

  Vous êtes donc sûr de vous asseoir sur un fauteuil impeccable , tout autant que les instruments qui seront utilisés.

  C'est une sécurité accrue pour nos patients , et une bataille gagnée dans la guerre contre les infections nosocomiales.

WD :

  Et pourquoi deux salles identiques ?

Dr Fenninger :

  Le fait de passer d'une salle à l'autre me permet de bouger un peu entre deux séances de soins et me décontracter la musculature ; c'est souvent nécessaire quand j'ai  passé une heure courbé sur un patient sans bouger de plus d'un millimètre !  le fait que les deux salles soient totalement identiques me permet de travailler de la même manière sans avoir besoin d'adapter mes gestes et mes réflexes , donc de travailler sans stress .

  Et cela les patients le ressentent !

WD :

  Cela implique donc  que tout le matériel lourd nécessaire au Cabinet soit doublé ?

Dr FENNINGER :

  Oui , au minimum , doublé  :  deux  fauteuils , deux générateurs de RX et deux capteurs de radiovisiographie dernier cri ; quatre ordinateurs en réseau ; tous les instruments rotatifs triplés ; contre angles rapides et lents ; contre angles d'endodontie ; pièces à main ;  détartreurs et aéropolisseurs quadruplés ; moteurs d'anesthésies indolores Quicksleeper ; contre angle de chirurgie ; lampes à polymériser etc...

  Une panne éventuelle , sur un fauteuil, n'empêche donc jamais  de terminer le soin entrepris ! 

WD :

Et de plus, une troisième salle consacrée spécifiquement à la chirurgie, notamment implantaire ?

Dr FENNINGER :

     Oui ,il y a quelques temps encore , utiliser une salle de soins classique pour la chirurgie implantaire obligeait l'assistante à d'importantes adaptations pour la ranger, la rendre aseptique et l'adapter à l'exigence de la chirurgie implantaire.

     D'où son indisponibilité et un certain encombrement ....

     Nous avons donc investi dans une nouvelle salle, et ses équipements les plus récents , affectés exclusivement à cette pratique de pose d' implants et de chirurgies gingivale et osseuse  qui devient de plus en plus commune et prépondérante dans  notre activité.

  Et une organisation en cassettes stériles emballées, quel intérêt ?

Dr FENNINGER:

  Les cassettes renferment toute l'instrumentation nécessaire au soin programmé ; il en existe donc plusieurs sortes (composite , chirurgie , endodontie etc..) ; elles sont débalées devant vous et le vrap d'emballage sert de champ opératoire stérile ! Vous avez devant les yeux la preuve de notre souci obsessionnel du PROPRE !

  Et vous n'avez pas à craindre une contamination croisée puisque je n'ai rien à saisir dans un tiroir de meuble où j'aurais déjà introduit mes mains auparavant !

WD :

  On ne parle pas de la chaîne de nettoyage-stérilisation complète , accessible aux regards , comprenant bac à ultrasons , éviers de rinçage , bac de séchage , plan de travail pour emballer les cassettes , stérilisateurs de dernière génération , y compris destinés aux instruments rotatifs , avec gestion de la traçabilité ,ce que vous avez dénommé Stéri-Centre ?

Dr FENNINGER :

Mais si , au contraire , parlons-en ! Effectivement , si l'on veut apporter un confort et une sécurité optimals en matière de soin , toute la chaîne des risques doit être estimée , depuis l'ouverture de la porte jusqu'à la sortie du patient.

Toutes les opérations de sécurisation des process de nettoyage et stérilisation ne sont pas forcément connues des patients . Pourtant elles monopolisent les assistantes une grande partie du temps et elles coûtent cher . Elles sont même testées régulièrement  et font l'objet d'une traçabilité exemplaire .

C'est si important que nous avons voulu que le stéri Centre soit au centre du Cabinet , particulièrement visible pour les patients.

Et Denise et Jennifer , mes deux assistantes diplômées , se feront un plaisir de vous montrer comment cela se passe .

WD :

  Puisqu'on parle de sécurité et de sureté ,on peut aussi parler de votre instrument automatique pour dévitaliser les dents et de votre Cone Beam ? 

Dr FENNINGER :

 Avec plaisir , le premier (Tri Auto ZX) est utilisé depuis 10 ans au cabinet , le deuxième est notre dernier "joujou" !

  Le premier est un instrument rotatif alternatif couplé à un localisateur d'apex (l'extrémité de la racine) qui travaille automatiquement , s'arrête à l'apex , se débraye et permet une sécurité de travail optimale quand il s'agit de dévitaliser une dent . Et en plus il évite des radios de contrôle , sources supplémentaires d'irradiation... 

 La forte demande d'implants de nos patients a été à l'origine de l' acquisition du Cone Beam , notre dernier "joujou". Il est désormais inutile de les envoyer chez le radiologiste pour pratiquer un scanner préimplantaire pour valider la faisabilité de ce traitement.

  Nous pouvons donner une réponse immédiate ,et même simuler la pose d'implant ! Et pour un coût divisé par deux ! 

    C'est une machine très sophistiquée , qui remplace avantageusement  le scanner et irradie moins le patient ; il permet de visualiser vos dents et vos maxillaires en trois dimensions avec une précision de quelques microns !   

  Grâce à cet appareil il est de moins en moins possible de se laisser piéger par une anatomie canalaire (l'interieur du canal d ' une racine est rarement droit ), une particularité anatomique (l'os à  implanter n'est pas forcément dans l'axe ..). Et l'examen est si simple et rapide que l'on ne se prive pas de cette sécurité supplémentaire pour nos patients ! Et quel plaisir de visualiser ainsi l'objet de notre passion, la bouche !

  Enfin nous entrons dans la dentisterie du troisième millénaire !

WD :

  Enfin, vous m'avez parlé également d'un investissement bien utile et que vos patients devraient apprécier qui permet d'anesthésier parfaitement , sans douleur , sans effet secondaire désagréable , et qui relègue l'angoisse des patients chez le dentiste aux oubliettes ?

Dr FENNINGER :

  Il s'agit effectivement du Quicksleeper .

  C'est une anesthésie d'un nouveau genre . Une technique et un moteur . Cela  marche très bien et à tous les coups , y compris dans le cas d'inflammation importante de molaires inférieures . C' est indolore et ne donne pas d'effet secondaire désagréable , de type engourdissement de la lèvre , de la joue etc...

  Vous pouvez donc vous rendre à une réunion immédiatement après votre soin et prendre la parole ...

  Sans aller dans le détail de la technique , il suffit de rapporter les termes qu'utilisent mes patients anesthésiés grâce à cette technique : GENIAL. 

WD : Merci Docteur Fenninger pour toutes ces informations sur votre pratique .Vos futurs patients apprécient .

WD : Merci Docteur Fenninger pour toutes ces informations sur votre pratique .Vos futurs patients apprécient .

Dr Jean Claude FENNINGER Dentiste à Montfort l'Amaury 78 Yvelines

Article rédigé par le praticien le 12/02/2014

Fiches conseils

Plus de 200 articles illustrés pour en apprendre plus sur l'hygiène et les soins bucco-dentaires.

Vidéo pédagogiques

Pour comprendre les soins bucco-dentaires en images 3D animées de façon ludique.

Où sommes-nous

Notre adresse : 16 rue de la treille - 78490 Montfort l'Amaury

Lettre d'information

Restez en contact et informez-vous des dernières actualités de votre cabinet dentaire.